Des idées pour prendre soin de vos lampes LED

ampoule-led

La diode électroluminescente est sans aucun doute l’une des révolutions de ce siècle. Avec les premières notions apparues au début du 20e siècle et le premier LED rouge élaboré en 1962, la technologie LED s’est rapidement développée. Depuis, les travaux entrepris dans les années nonante par le trio Shuji Nakamura, Isamu Akasaki et Hiroshi Amano ont abouti à la création du premier LED bleue et par conséquent à la création de la première ampoule à LED blanche. Ces deux dernières découvertes ont ouvert la porte à la technologie LED avec des avantages considérables. Seulement, ces avantages ne le sont pas pour tout le monde, car il existe aussi des inconvénients notamment avec la lumière bleue diffusée par la majorité des lampes.

Comment fonctionne la lampe à LED ?

La lampe a LED fonctionne de manière assez sophistiquée et le tout dans un ensemble. En fait, la lumière blanche est obtenue grâce à la combinaison des trois couleurs rouge, vert et bleu ou par le bombardement avec des éléments d’atomes de phosphore. Ainsi, avec de faibles intensités de lumière émises lors de sa découverte, l’on assiste aujourd’hui à des intensités variables pouvant passer de quelques watts à des dizaines de watts. Avec leurs diodes électroluminescentes, la lampe à LED est le fruit d’une grande technologie qui facilite les économies sur la facture énergétique, qui disposent d’une durée de vie amplement plus grande, mais aussi qui permet de réduire l’impact écologique. Par contre, pour un faisceau lumineux plus intense et surtout plus homogène, les concepteurs mêlent très souvent le rayonnement de deux ou plusieurs diodes. Par ailleurs, c’est cette intensité accroissant du faisceau lumineux qui pose un certain problème.

Une intensité lumineuse élevée

ampoule-led-bleuContrairement aux premières diodes électroluminescentes qui fournissaient des intensités faibles, les nouvelles diodes bleues fournissent une intensité conséquente et très élevée qui favorise malheureusement un risque d’éblouissement. Tandis que les fortes intensités lumineuses émises par ces diodes électroluminescentes peuvent entrainer l’éblouissement, les lampes LED bleues, demeurant les plus répandues sur le marché, entrainent souvent de grands risques pour les enfants, les personnes photosensibles, les personnes souffrant de maladies oculaires et les professionnels qui s’exposent à ces lumières. De cette manière, il devient assez judicieux de prendre certaines précautions, afin de ne point être exposer aux dangers représentés par les diodes bleues.

Les mesures à prendre

Compte tenu des risques présentés par ces diodes électroluminescentes et l’intensité lumineuse assez élevée, il convient alors de prendre certaines précautions. Par rapport au spectre d’émission intense en lumière bleue, il convient de s’éloigner de la source lumineuse surtout lorsque l’on souffre de photosensibilité et de maladie oculaire. Dans ces cas, il convient de ne point s’approcher des sources lumineuses à haute intensité. D’un autre côté, la source lumineuse doit être placée le plus haut possible afin que les enfants n’y aient pas accès. Pour les professionnels, il convient de se protéger les yeux lorsqu’ils effectuent des interventions. Cela se constituera en des sortes de systèmes qui éviteront la vision directe du faisceau lumineux. Par contre, la meilleure chose à faire est de se renseigner et de chercher les bonnes informations avant de prendre n’importe qu’elle décision vis-à-vis des diodes électroluminescentes.

 

Leave Yours +

No Comments

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires.
Votre email ne sera pas publié.