Des idées pour chercher ses cadeaux de Noël

Trouver son cadeau de Noël

Noël approche à grands pas : on voit fleurir les illuminations dans les villes qui prendront bientôt vie, les grands magasins ont déjà remplis leurs rayons de joujoux pour petits et grands. Et le froid de l’automne est là pour nous rappeler que l’hiver approche. Avec lui, le froid sec, la neige, les chocolats chauds à siroter devant la cheminée et peut-être un cadeau sous le sapin, un certain 25 décembre…

Comme le dit l’adage :

Mieux vaut prévenir que guérir

Ca vaut aussi pour les cadeaux de Noël : plus tôt on s’y prépare, plus serein on est à l’approche des fêtes de fin d’année et surtout, plus on évite la cohue et les ruptures de stocks dans les magasins.

Mais voilà : choisir la bonne idée de cadeau pour Noël, voilà qui est une mission bien complexe. Alors pour vous aider, on vous guide pour chercher vos cadeaux de Noël. Ben oui, on n’a pas encore inventé la machine qui vous trouve le cadeau idéal pour chaque personne. Mais avec un peu de méthodologie, vous devriez en tout cas vous en rapprocher :)

Etape 1 : Dresser la liste des petits chanceux

Cela semble un peu bête comme ça, mais si on sait exactement à qui on souhaite faire des cadeaux, ça nous permet de mieux anticiper.

Déjà parce que parfois, c’est au dernier moment qu’on se rend compte qu’on a complètement zappé la cousine Gertrude. Du coup, si on liste avant, il y a de fortes chances pour qu’on n’oublie pas (à moins d’un acte manqué bien sûr, mais là, c’est une autre histoire).

Ensuite, parce que si on a une vision d’ensemble, ça nous permet aussi, au gré de nos journées de shopping, de garder une petite partie de notre cerveau en éveil :

  • « tiens, cette cravate serait parfaite pour Papy »
  • « super ces boucles d’oreille en forme de cupcakes, c’est pile ce qu’il faut à ma petite cousine »
  • « oh, ma mère a toujours rêvée d’une paire de chausson en peau de moumoute ! »

Donc voilà, en première étape, on liste sur un petit carnet qu’on va garder la liste des VIPs.

Etape 2 : Lister les centres d’intérêts

Et d’ailleurs, cette liste pourra vous servir tout le temps, pas qu’à Noël : un anniversaire, un mariage, un départ en retraite. Il s’agit tout simplement de poser noir sur blanc ce qu’on connait de la personne. Par exemple :

  • chéri : aime les tartiflettes, tout ce qui est technologique et édité par Apple, les chaussettes colorées et le chocolat
  • maman : adore le scrapbooking, ses chiens, sa caravane et la couleur rouge
  • grande-soeur : aime les mecs névrosés, les sacs à main, recevoir chez elle, les livres
  • tante violette : la peinture, l’Afrique, le patchouli
  • etc…

C’est un super exercice d’ailleurs pour mieux connaitre ou vous rappeler les goûts des gens que vous aimez. Du coup, vous pouvez aussi mettre à jour cette liste au fil du temps.

Etape 3 : Lister ce dont ils ont besoin

Ca va grandement vous aider de savoir, pour certains, ce dont ils auraient besoin (dans leur vie, dans leur maison, pour travailler, pour pratiquer leur loisir). Et coupler avec la liste précédente, ça vous donne une information précieuse : Michel a peut-être besoin d’une tondeuse. Mais il exècre le jardin et ce n’est que sous la contrainte qu’il s’en occupe. Préférez plutôt lui offrir une bonne bouteille de Cognac ou une boite de cigare.

Quelques exemples :

  • il manque des verres de champagne chez Amélie et Rodrique (des flûtes à champagne ?)
  • Mémé se plaint toujours d’avoir froid aux pieds quand elle regarde la télé le soir (chaussons chauffants ?)
  • ma petite nièce Margaux adore les fées mais comment jouer à la fée sans une paire d’ailes et une baguette magique ?

Etape 4 : Se lancer !

Vous avez normalement toutes les infos pour affronter la dure tâche de trouver des cadeaux qui feront plaisir à vos proches.

Et si vous n’avez  pas encore trouvé quoi exactement, en faisant les magasins, vous trouverez à coup sûr un truc qui devrait rentrer dans les critères vus précédemment.

Et n’oubliez pas : un cadeau est avant tout fait pour dire à l’autre qu’on pense à lui. Pas besoin de se mettre la pression : le cadeau en lui-même n’a aucune valeur, c’est l’attention qui compte.

 

Source image

Leave Yours +

No Comments

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires.
Votre email ne sera pas publié.